close
Immobilier

Les pas-à-pas d’un primo-investisseur

Réussir dans l’investissement locatif Toulouse ? Un rêve que vous tentez d’atteindre aujourd’hui. Mais vous avez du mal à décoller, vous ne savez pas exactement par où commencer. Voici quelques conseils qui vous permettront de commencer en toute sérénité dans l’investissement immobilier.

Les mesures à prendre

Une des erreurs fatales de l’investisseur débutant est le manque de réflexion à son investissement locatif clé en main. Afin de mener à bien ce projet, il est important de bien y penser à tête reposée avant de prendre n’importe quelle décision.

Il faut vraiment y aller étape par étape pour éviter les mauvaises surprises : vous informer sur votre capacité d’emprunt actuel, se mettre en quête d’une bonne affaire c’est-à-dire un logement qui répond à vos critères à un prix intéressant (investissement location étudiant), commencer les travaux de rénovation pour le décorer par la suite, et de le mettre sur le marché.

Si vous êtes en couple et que vous comptiez investir ensemble, vous allez être soumis à quelques règles qui varient en fonction de votre statut (marié ou non) et de votre régime matrimonial. Toutefois, si vous avez des enfants, il va falloir traiter les questions sur la transmission de patrimoine le plus tôt possible pour surtout éviter de payer les frais de successions exorbitants en cas de décès de l’un des conjoints.

Choix du logement

Le choix du logement joue un rôle déterminant dans la réussite du projet. Mais dans quoi faut-il investir ? Investissement dans le neuf ou investissement dans l’immobilier ancien. Chaque option a ses propres avantages et inconvénients.

Dans le neuf, sûrement le bien coûte plus cher que l’ancien : 20 à 30%. Mais si vous êtes fiscalisé, il est effectivement intéressant, il y a moins de rentabilité, mais vous allez faire des économies d’impôt. L’ancien est plus rentable, il existe plus de choix, mais l’inconvénient majeur c’est que vous payez plus d’impôt et il demande aussi une implication personnelle importante avec les rénovations et les éventuels travaux. Le mieux c’est de faire une étude financière pour être fixé.

Le plan de financement immobilier

Aujourd’hui, pour une solution de financement alternative sur l’investissement d’un bien immobilier locatif, il faut s’adresser à une plateforme investissement immobilier ou à un établissement bancaire si on ne dispose pas de la somme totale.

Pour faciliter le prêt, l’apport personnel permet à la banque de mieux représenter votre dossier, le favoriser, bref, il la sécurise. En plus, il peut financer une partie de votre acquisition immobilière.

Investir à crédit permet de profiter d’un effet de levier du crédit. Mais il faut tout de même prévoir un peu de trésorerie pour couvrir les éventuels loyers impayés par les locataires.

Leave a Response