close
Non classé

Les conseils pratiques pour mieux se débarrasser des résidus verts

Au lieu de gaspiller les biodéchets et en même temps de dégrader l’environnement, pourquoi ne pas opter adopter une attitude éco-responsable qui consiste à mettre en valeur les ordures vertes ? Déchetterie, loi, transformation en compost, les droits et les interdictions… Revue de détails.

Que peut-on classer parmi les « déchets verts » ?

Il s’agit uniquement des résidus d’origine végétale découlant de l’entretien du jardin et des préparations dans la cuisine :

  • Les feuilles mortes
  • Les déchets naturels provenant des travaux sur l’espace vert (élagage, taille ou débroussaillage)
  • L’herbe récoltée après la tonte et le fauchage
  • Les fruits tombés naturellement
  • Les épluchures de légumes et de fruits dans la cuisine

À éviter les mauvaises herbes, les chardons ou encore les bases de menthe ou de prêle

Que dit la loi sur le fait de brûler les biodéchets ?

Toute brûlure de déchets ménagers est interdite par la loi. Cependant, les déchets vert sont des ordures ménagères. Ce qui implique donc de l’incinération des biodéchets est une infraction à la réglementation.

Quels sont les risques ?

Le fait de brûler des végétaux favorise la pollution de l’air et la dégradation de l’environnement. Par ailleurs, cette pratique peut troubler l’entourage à cause des fumées et des odeurs désagréables. Mais il faut également préciser que l’amende peut osciller jusqu’à 450 €.

Les exceptions

Si des risques sanitaires ou départementaux sont à craindre, le préfet de la mairie peut envisager des dérogations. En effet, les bactéries et les vers peuvent être à l’origine des épidémies. Toutefois, avant que l’exception soit approuvée, il faut vérifier l’état des végétaux et les périodes de brûlage.

Que faire alors pour se débarrasser des déchets verts ?

Si on ne peut pas incinérer ni jeter à la poubelle, on peut toujours agir de manière éco-responsable en privilégiant le compostage ou encore la transformation énergétique.

Choisir la collecte sélective

À l’heure actuelle, les particuliers peuvent opter pour la collecte sélective. Le ramassage se fait soit par jour ou par semaine ou en fonction de la disponibilité des demandeurs.

Les déchetteries

Il est également possible de se rendre directement en déchetterie. Ainsi, vous pouvez obtenir un compost ou un bois broyé gratuit qui, est octroyé par les collectivités

Les sociétés particulières

Parce qu’il peut être contraignant de se déplacer jusqu’à la déchetterie, des entreprises proposent de broyer les végétaux dans votre propriété.

Leave a Response