close
Santé & beautéVie pratique

Ce qu’il faut savoir sur la rhinoplastie en 10 points

Le nez structure le visage, mais il peut aussi être une source importante de complexe. De nombreuses personnes concernées par ce problème ont du mal à vivre dans leur quotidien. Pour celles qui envisagent de recourir à la rhinoplastie pour masquer les défauts, découvrez dans cet article 10 questions à se poser avant de se lancer.

1- À quel âge peut-on faire une rhinoplastie ?

Cette chirurgie du nez peut être réalisée vers l’âge de 16 ans lorsque la croissance osseuse et cartilagineuse est achevée.

2- Quel praticien choisir ?

Comparez deux chirurgiens en vous référant à leur réputation, leur localisation (par exemple, un grand nombre de praticiens spécialisés dans la chirurgie du nez à Paris) leur expérience et la fréquence à laquelle ils pratiquent la rhinoplastie. Lors de la première consultation, vous devez vous sentir en confiance et être écouté.

3- Comment faire comprendre ce que je veux ? s

Le résultat doit être naturel. Faites savoir vos besoins en présentant une photo, en réalisant une simulation de morphing, etc.

4- En cas de problème respiratoire, que faire ?

L’un des avantages de ce type d’opération : elle va permettre au patient d’améliorer sa respiration. Une cloison nasale déviée et obstruée peut par exemple être rectifiée pendant l’intervention.

5- La rhinoplastie est-elle la solution pour tout changer ?

Il est possible de tout rectifier grâce à la rhinoplastie. Par contre, l’intervention est délicate lorsque la peau est trop épaisse ou très fine ou si les os sont cassants.

6- Comment se déroule l’intervention ?

L’opération dure trois heures de temps sous anesthésie générale. En fonction des cas, le chirurgien peut utiliser deux méthodes : passer par la voie endonasale pour éviter la formation de cicatrice ou réaliser une micro-incision entre les narines.

7- Quelles sont les contraintes liées à l’opération ?

Hormis l’hospitalisation d’une nuit, le patient doit rester chez lui pendant au moins une semaine. Il doit aussi porter des mèches pendant deux jours pour éviter les saignements ainsi qu’une attelle ou un plâtre pour une semaine.

8- Est-il possible de réaliser des corrections avec des injections ?

Oui, cette pratique non invasive est appelée « rhinoplastie médicale ». Elle permet de cacher les petites imperfections.

9- Quel est le prix d’une rhinoplastie ?

Il faut débourser environ 3 500 euros à 8000 euros pour une opération classique. La rhinoplastie médicale coûte 300 euros à 400 euros. La Sécurité sociale couvre une partie de l’intervention en cas de problème respiratoire.

10- Cette pratique sensibilise-t-elle le nez ?

Le nez n’est plus fragile après la période de consolidation.

Leave a Response