close
Auto moto

Acheter des pièces d’occasion pour réparer sa bécane : oui ou non ?

Que vous projetiez de donner un coup de jeune à votre moto vintage ou que votre moto ait subi une panne ou présente des dégâts, il faut toujours remplacer quelques pièces. Les pièces d’occasion sont-elle fiables pour cela ? Les réponses dans cet article.

Pourquoi acheter des pièces d’occasion ?

Une piece moto occasion est sans doute privilégié pour son coût qui n’est pas aussi élevé. En effet, vous pouvez réaliser des économies substantielles en achetant des pièces qui valent la moitié des coûts des neufs.

Côté qualité, il n’y a généralement rien à craindre. En effet, les pièces déjà utilisées, mais dites de bonne occasion sont encore en bon état. Il est toutefois recommandé de commander vos pièces auprès des vendeurs professionnels qui vous garantissent des articles testés et contrôlés.

Si vous êtes chanceux (se), vous pourrez même obtenir des pièces motos occasion dont la qualité se rapproche de celle des pièces neuves. Halte aux idées reçues, les pièces d’occasion ne sont forcément pas de mauvaise qualité. Vous pouvez très bien vous offrir des pièces moto seconde main de très bonne qualité et à prix très intéressant. Sachez que les vendeurs se procurent des pièces pour bécanes auprès de casse moto Lyon. Il s’agit de fournisseurs fiables et spécialistes qui proposent des pièces durables.

Utiliser des pièces de seconde main : à quel moment ?

Une moto est conçue à partir d’un assemblage de différentes pièces. Chacune d’elles a un rôle bien précis, car certaines pièces sont par exemple vouées à assurer la sécurité du conducteur. D’autres cependant servent à composer la structure. Enfin, d’autres sont spécialement conçues en guise de revêtement, etc.

Les pièces d’occasion peuvent généralement être utilisées en guise de pièces de remplacement pour une grande partie des composants de la moto. Voici les éléments qui peuvent être remplacés par des pièces motos occasion en cas de restauration :
• le cadre ;
• le guidon ;
• la fourche ; le mécanisme de freinage ;
• les jantes ;
• les pièces de carénage ;
• la sellerie et protection ;
• le réservoir ;
• les éléments qui composent le moteur comme le carburateur, la boîte à vitesse, l’échappement…
• le système électrique comme les batteries, les relais, etc.

Tout ce qui touche à la sécurité et à la bonne marche de la moto nécessite cependant des pièces neuves. Par exemple, il ne faut pas utiliser des pièces d’occasion pour le système de freinage.

Il ne faut également pas oublier que certaines pièces atteignent leur usure après un certain nombre de kilomètres. Pourtant, si vous optez pour des pièces de seconde main, la date limite d’utilisation n’est pas celle indiquée par le constructeur d’origine. Ainsi, le neuf est le choix le plus sûr.

Leave a Response